Les supernovæ et la vitesse d’expansion de l’univers

L’univers est en expansion. Ce fait est bien connu. Mais des découvertes récentes révèlent un phénomène encore plus étonnant : cette expansion s’accélère!

Le 29 mars 2017 à 16 h

Pavillon Desmarais, salle 4101
55, rue Laurier est
Ottawa

Inscription et coût

Les inscriptions sont maintenant fermés.

La Série de conférences des prix Nobel présente la conférence du prix Nobel Adam Riess

Venez écouter le prix Nobel 2011, M. Adam Riess, nous parler des supernovæ et de la découverte de l’expansion accélérée de l’univers dans sa conférence intitulée Supernovae and the Discovery of the Accelerating Universe. M. Riess nous racontera comment son équipe de chercheurs ont découvert l’expansion accélérée de l’univers et nous expliquera pourquoi la théorie de l’énergie sombre d’Albert Einstein constitue un des grands mystères à percer en astrophysique et en cosmologie.

Le nombre de places est limité. Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour ne pas manquer cette conférence fascinante!

 

Biographie d'Adam Riess

Adam Riess est titulaire de la chaire professorale Thomas-J.-Barber en études de l’espace à l’École Krieger des arts et des sciences. Cet éminent astronome au Space Telescope Science Institute est aussi membre de la National Academy of Sciences.

M. Riess a obtenu un baccalauréat en physique du Massachussetts Institute of Technology en 1992 et un doctorat de l’Université Harvard en 1996.

En 2011, il a été colauréat du prix Nobel de physique et de la médaille Albert-Einstein pour son leadership dans la découverte faite par l’équipe de recherche High-z Supernova sur l’accélération de l’expansion de l’univers, phénomène attribuable en majeure partie à une mystérieuse énergie sombre remplissant l’univers. Cette découverte avait été considérée par la revue Sciences comme la percée scientifique de l’année en 1998.

Les travaux d’Adam Riess ont été récompensés par de nombreux autre prix, dont le MacArthur Fellowship en 2008, le Gruber Foundation Cosmology Prize en 2007 (partagé) et le Shaw Prize in Astronomy en 2006. 

Haut de page