Partenariats de l'Université d'Ottawa en Allemagne

L'Université a de multiples liens avec les institutions allemandes allant de collaborations individuelles entre chercheurs à de grandes initiatives et de partenariats institutionnels. Voici quelques exemples de réalisations récentes.

 

Des chercheurs et des instituts allemands célèbrent la chimie sur le campus

Séminaire Leibniz

Les 2 et 3 mai, l’Université d’Ottawa a organisé une série d’activités pour souligner la venue du professeur Holger Braunchschweig, directeur du Département de chimie inorganique de l’Université Würzburg, en Allemagne, et récipiendaire du prestigieux prix Gottfried-Wilhelm-Leibniz. Le lauréat de la plus importante distinction décernée par le Conseil allemand de la recherche (DFG) est invité à présenter ses recherches novatrices sur la scène internationale.

La visite du professeur à l’Université s’est amorcée le 2 mai en matinée avec des présentations de candidats au doctorat issus de sept groupes de recherche distincts en chimie. En après-midi, le chercheur a pris part à une conférence scientifique internationale de haut niveau, organisée en parallèle par le Centre de recherche sur les matériaux de pointe de l’Université d’Ottawa.

Pour conclure la conférence et marquer l’ouverture du séminaire Leibniz, Sylvain Charbonneau, vice-recteur associé à la recherche, s’est adressé aux participants et a invité Elisabeth Hornung à prendre la parole. La première secrétaire de l’ambassade d’Allemagne a abordé les nombreux liens qui unissent l’Université d’Ottawa et diverses institutions allemandes, soulignant l’importance de la collaboration germano-canadienne sur le plan scientifique. Annette Doll-Sellen, directrice des bureaux du DFG à New York, a quant à elle parlé de l’importance et de l’histoire du prix Leibniz. Le professeur Holger Braunschweig a enchaîné en présentant sa conférence, « Turning boron chemistry on its head: The unusual chemistry of boron in low oxidation states ». Le public s’est montré impressionné par l’originalité scientifique de la recherche du professeur Braunschweig, de même que par la modernité des recherches en chimie réalisées sur le bore à l’Université Würzburg, qui a récemment fondé un institut axé sur la chimie durable, la catalyse et le bore.

 

Soirée de réseautage en science et technologie

Gens qui discutent autour des tables

Le 11 avril 2017, le Cabinet de la vice-rectrice à la recherche tenait au pavillon Alex-Trebek une soirée dynamique de réseautage en science et en technologie. Un vif succès, l’événement réunissait notamment des représentants de l’Union européenne et des ambassades de France, d’Allemagne, d’Italie, du Japon, de Norvège, de Suisse et du Royaume-Uni, qui y ont offert des présentations par affiche sur leurs priorités nationales en matière de science et de recherche.

Près d’une centaine de chercheurs, membres du personnel et hauts dirigeants de l’Université d’Ottawa ont profité de ce moment pour discuter de potentielles collaborations internationales en sciences et des possibilités de financement offertes par les organismes subventionnaires internationaux.

Dans son mot d’ouverture, Mona Nemer, vice-rectrice à la recherche, a souligné l’importance pour l’Université d’entretenir d’excellentes relations avec les ambassades; Jacques Frémont, recteur de l’Université d’Ottawa, a lui aussi tiré parti de l’occasion pour s’entretenir avec des membres du milieu diplomatique.

De nombreux contacts prometteurs ont été noués lors de cette activité agrémentée de vin et de fromages. La rétroaction uniformément positive reçue à la suite de cette soirée pavera assurément la voie à d’autres événements du même genre.

 

Fondation Alexander Von Humboldt

Humboldt

Le 5 mai, 2016, le président de la Fondation allemande Alexander-von-Humboldt, Dr. Helmut Schwarz, a visité l'Université d'Ottawa. Dr. Schwarz, chimiste de formation, a animé un séminaire au département de chimie. Il a également prononcé un discours sur les relations de recherche germano-canadiennes, suivie par les remarques du professeur Robert Boyd, un récipiendaire de la Bourse Alexander von Humboldt. La Fondation offre une multitude de programmes pour les chercheurs à tous les stades de leur carrière, du chercheur postdoctoral au chercheur chevronné internationalement reconnu. Chaque année, la Fondation accorde plus de 700 bourses de recherche, principalement aux universitaires en sciences naturelles et en sciences humaines. Les bourses de la Fondation sont considérés comme parmi les prix les plus prestigieux et généreux en Allemagne.

 

Société Max-Planck

Plaque du Centre Max Planck

L’Université d’Ottawa et l'Institut Max-Planck pour la science de la lumière à Erlangen ont développé une collaboration scientifique au moyen d’ateliers internationaux et de projets de recherche collaborative.  Afin d’officialiser cette collaboration, les deux établissements ont signé un accord de partenariat dans le domaine de la photonique, de l'optique non linéaire et de l'optique quantique en 2012. Sur la base de cette entente, le Centre Max-Planck–Université d’Ottawa en photonique extrême et quantique a été lancé en mai 2015. La cérémonie de dévoilement a eu lieu le 13 avril, 2016, en présence du Dr. Martin Stratmann, président de la société Max Planck.

Dr. Stratmann a eu l'occasion de rencontrer Allan Rock, et des représentants de haut niveau des organismes pour les sciences et de l'innovation au cours d'un déjeuner organisé par le Vice-rectorat à la recherche. Il a également rencontré des membres du corps professoral de l’Université d’Ottawa qui ont des liens avec des institutions Planck Max en Allemagne.

Avec un budget annuel de 1,7 milliard d'euros, le MPS est reconnu internationalement pour ses recherches de très haut niveau. Elle est avec 18 lauréats d'un des deux seuls établissements non américains dans le premier rang d'élite qui produit des lauréats du prix Nobel.

 

Initiative canado-allemande sur la gouvernance, la citoyenneté et la démocratie

rencontre tenue en 2012 entre les recteurs du U15 et leurs homologues allemands

Après une rencontre tenue en 2012 entre les recteurs du U15 et leurs homologues allemands à Berlin, le recteur Allan Rock a accepté de diriger l’initiative canado-allemande sur la gouvernance, la citoyenneté et la démocratie en collaboration avec l’Université de Bielefeld. Le premier atelier exploratoire, tenu en 2013 à Bielefeld, a ouvert la porte à un second atelier qui a coïncidé avec le Congrès annuel de la Fédération des sciences humaines du Canada, dont l’Université d’Ottawa était l’hôte en 2015. Cet atelier a été offert grâce à l’appui du vice-rectorat à la recherche, en collaboration avec l'Agence allemande de la recherche (DFG) et l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD). Un des co-présidents de l’atelier a été invité à donner une causerie Voir grand au cours du Congrès, intitulée « Intégration et citoyenneté en Amérique du Nord et en Europe : des chemins différents, une destination identique? »

 

Conférence Leibniz

Rainer Forst

L’Université d’Ottawa, le Conseil allemand de la recherche (DFG) et l’Ambassade d’Allemagne ont invité Rainer Forst, récipiendaire du prix Gottfried Wilhelm Leibniz et professeur de théorie et de philosophie politique à l’Université Goethe de Francfort, à donner une conférence intitulée « Toleration and Democracy ». Le prix Leibniz est le plus prestigieux prix remis en Allemagne pour l’excellence en recherche. L’Université d’Ottawa et le DFG poursuivent leur collaboration en vue d’organiser une série de conférences Leibniz sur le campus.

Haut de page