Le titulaire de la CERC en optique quantique reçoit la plus haute récompense de l’Optical Society of America

Publié le mercredi 16 mars 2016

Robert Boyd-Professeur et titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada en optique non linéaire quantique

OTTAWA, le 16 mars 2016 -- Robert Boyd, professeur de physique à l’Université d’Ottawa, a obtenu le prix Charles Hard Townes 2016 de l’Optical Society of America.

Nommé en l’honneur de celui dont les recherches et la créativité ont mené au développement des lasers modernes et qui a été le professeur de Robert Boyd aux études supérieures, le prix reconnait les « contributions fondamentales de Robert Boyd au domaine de l’optique non linéaire, y compris l’élaboration de méthodes d’imagerie quantique et de contrôle de la vélocité de la lumière, ainsi que de matériaux optiques composites non linéaires ».

Titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada en optique non linéaire quantique, le professeur Boyd a récemment obtenu le prix Arthur-L.-Schawlow 2016 en science du laser, désigné en hommage à un autre pionnier du domaine des technologies du laser.

Le Symposium Schawlow-Townes sur la photonique est organisé annuellement à l’Université d’Ottawa pour honorer ces brillants chercheurs et attirer d’autres sommités canadiennes et internationales du domaine de la photonique.

Au cours des années, l’Université d’Ottawa a formé une équipe de chercheurs de renommée mondiale visant à éliminer les cloisonnements en photonique, entre la théorie, la recherche et les sciences appliquées. Ce groupe inclut les titulaires de 13 chaires de recherche du Canada en photonique, de la chaire d’excellence en recherche du Canada et de la chaire en génie entrepreneurial de la conception du CRSNG. Accueillant le troisième Centre Max-Planck en Amérique du Nord et grâce à ses liens étroits avec le Conseil national de la recherche, l’Université d’Ottawa est un chef de file mondial dans le domaine de la science de la lumière.

Haut de page