Catherine Richards

Carte électronique

Catherine Richards
Professeure et titulaire de la Chaire de recherche de l'Université sur les arts, les émotions et les nouvelles technologies

Bureau : 613-562-5800 poste 3737

Courriel professionnel : richards@uOttawa.ca

Catherine Richards

Biographie

Chaire de recherche de l'Université sur les arts, les émotions et les nouvelles technologies

Faculté des arts
Département d'arts visuels

Art, émotions et données

Il y a des siècles que les artistes représentent les émotions de l'homme - le portrait huile sur toile constitue un véritable stéréotype de l'œuvre d'art. Dans notre monde contemporain, ce média durable fait maintenant appel à l'information et aux nouvelles technologies. La collecte de données ou l'établissement de profils constituent de nouvelles façons de décrire les gens et peuvent donc être considérés comme de nouvelles formes de l'art du portrait. " Bien que ce territoire interdisciplinaire ne soit pas encore bien connu, explique Catherine Richards, il a de profondes répercussions. "

Pionnière qui côtoie l'art et la science, Mme Richards vient d'obtenir une chaire de recherche universitaire. Cette visualiste dont les œuvres avant-gardistes sont reconnues dans le monde entier s'attend à ce que celles-ci ouvrent des portes dans le domaine des arts, des émotions et des nouvelles technologies.

Ses œuvres d'art sont à l'avant-garde dans le nouvel art des médias. Ses travaux de recherche portent en partie sur l'art intégré au Web qui a créé une nouvelle sorte de relation avec les spectateurs et influe sur leur rapport avec l'œuvre d'art elle-même.

L'une de ses œuvres les plus connues, Cœurs électrisés, commandée par le Musée des beaux-arts du Canada, était une œuvre interactive comprenant des cœurs en verre qui commençaient à battre dans les mains des spectateurs. Mme Richards est fascinée par ce qu'elle croit être un désir croissant dans notre culture d'être noyé dans un " environnement représentationnel ". Pensez à la télévision, par exemple : on ne veut plus regarder passivement le poste de télévision. Les grands écrans dotés de chaînes audiophoniques plus complexes et puissantes donnent à penser que nous voulons être au cœur de l'action. Maintenant, grâce aux technologies informatiques interactives, nos autres sens peuvent être stimulés, ce qui nous plonge un peu plus dans une réalité virtuelle qui semble de plus en plus convaincante.

Mme Richards est le premier artiste au Canada et parmi les premiers au monde à travailler avec la technologie de la réalité virtuelle, ce qui lui a valu le prix le plus prestigieux au Canada pour les artistes des nouveaux médias. Elle a aussi reçu plusieurs bourses du Musée des beaux-arts du Canada. Cette professeure agrégée d'arts visuels de l'Université d'Ottawa est l'un des deux premiers à recevoir un bourse de deux ans du programme Artiste en résidence et recherche, créé conjointement par le Conseil national de recherches du Canada et le Conseil des Arts du Canada.

Haut de page