Murat Saatcioglu

Carte électronique

Murat Saatcioglu
Professeur éminent et titulaire de la Chaire de recherche de l'Université en génie sismique

Bureau : 613-562-5800 poste 5915

Courriel professionnel : murat@eng.uOttawa.ca

Murat Saatcioglu

Biographie

Chaire de recherche de l'Université en génie sismique

Faculté de génie
Département de génie civil

Mettre toutes les chances de son côté en cas de tremblement de terre

Comme on l'a constaté lors des gros tremblements de terre survenus récemment au Japon, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, les édifices et les ponts mal conçus dans les régions densément peuplées peuvent entraîner d'énormes pertes, tant sur le plan humain qu'économique. On estime que le nombre d'édifices et de ponts ayant une faible résistance sismique au Canada est élevé, et que la situation est encore pire dans de nombreux autres pays du monde.

L'infrastructure canadienne essentielle, qui doit être opérationnelle durant et après une catastrophe, est menacée en cas de violent tremblement de terre. Selon une étude récente menée par le ministère de la Défense, environ 7 200 des 11 500 édifices appartenant au Ministère et exploités par lui se trouvent dans des régions sismiques. Par ailleurs, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) possède un parc d'environ 500 édifices d'un âge moyen supérieur à 40 ans et d'un coût de remplacement évalué à 4 milliards de dollars. Ajoutez à ces chiffres les milliers de bâtiments et installations appartenant à des intérêts privés, et vous comprendrez l'ampleur du problème.

La réhabilitation et le renforcement des structures constituent les seules approches rentables pour réduire le risque sismique. M. Murat Saatcioglu s'est fixé l'objectif de mettre au point de nouvelles technologies novatrices de réhabilitation sismique pour les structures en béton armé, comme les édifices et les ponts. La vérification au moyen d'essais de spécimens à grande échelle au Laboratoire de structures de l'Université d'Ottawa, lequel est équipé de l'une des rares installations d'essais pseudo-dynamiques au monde, constitue un volet important de sa recherche. Cette installation offre une occasion unique de vérification, puisqu'elle permet de simuler des tremblements de terre au ralenti.

M. Saatcioglu est président de l'Association canadienne du génie séismique. Au nombre de ses multiples réalisations, mentionnons l'obtention d'un brevet pour une nouvelle technologie de réhabilitation sismique. Il est également l'éditeur et le co-auteur du Canadian Metric Design Handbook for Reinforced Concrete Design, premier ouvrage en son genre, et a contribué au Code national du bâtiment du Canada ainsi qu'à d'autres codes et normes de construction aux États-Unis. M. Saatcioglu est seulement le deuxième chercheur canadien à recevoir le prestigieux prix de recherche Raymond C. Reese pour les contributions exceptionnelles à l'application de la recherche en génie structurel décerné par l'American Society of Civil Engineers.

M. Saatcioglu incarne l'excellence dans le milieu universitaire; jour après jour, ce chercheur exceptionnel inculque aux jeunes chercheurs les fondements nécessaires pour approfondir les connaissances. Il est le récipiendaire de plusieurs prix, dont le Prix d'excellence en enseignement de la Faculté de génie, le Prix d'excellence en enseignement de l'Université d'Ottawa, le Prix d'excellence en enseignement de l'Union des associations des professeurs des universités de l'Ontario (OCUFA) ainsi que le Prix du Lieutenant-gouverneur pour l'excellence en enseignement et, plus récemment, le Prix d'excellence en éducation de l'Université d'Ottawa.

Prix et distinctions

  • Prix A.B. Sanderson (2015)
  • Prix Whitman Wright (2014)
  • Professeur éminent (2011)
  • Membre de l'Académie canadienne du génie (2006)
  • Membre de l'Institut canadien des ingénieurs (2005)
  • Prix d’excellence en recherche (2001)

Centres et instituts

  • Centre de recherche sur l’atténuation des risques et la gestion des urgences
Haut de page