Ian Stiell

Carte électronique

Ian Stiell
Titulaire de la Chaire de recherche en médecine d’urgence


Courriel professionnel : istiell@ohri.ca

Ian Stiell

Biographie

Département de médecine d'urgence, Faculté de médecine; Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa

Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa

Portée de la recherche

Affiner les directives de traitement pour les patients admis aux salles d'urgence des hôpitaux et travailler de manière innovatrice sur les approches ayant obtenu le plus de succès en ce qui concerne la réanimation des patients avant leur admission à l'hôpital.

Pertinence de la recherche

Les règles en usage dans les protocoles des salles d'urgence visent à ce que les actions des médecins, infirmiers(ières) et techniciens(nes) soient aussi efficaces et effectives que possible. Ceci pour permettre de réduire les coûts tout en assurant les meilleurs résultats pour les patients.

Empêcher l'accroissement des coûts médicaux tout en répondant aux appels d'urgence

Les coûts croissants des soins de santé sont attribuables à de « petites choses », des dépenses relativement mineures qui finissent par avoir un impact majeur parce qu'elles sont faites en très grand nombre. La radiographie est l'un de ces éléments les plus significatifs. En effet, l'on pratique presque automatiquement des radiographies lorsque l'on suspecte qu'un patient est sérieusement blessé à des endroits importants comme la hanche, le genou ou la colonne vertébrale.

En tant que chef d'une équipe pionnière en recherche médicale, Stiell a découvert que la vaste majorité de ces images sont redondantes. Dans une fraction de cas seulement les patients souffrent de fractures osseuses ou de blessures suffisamment importantes pour mériter le recours à une analyse radiographique. Néanmoins, les praticiens des salles d'urgence préfèrent être prudents et s'assurer que la condition d'aucun patient ne sera sous estimée ou négligée. Mais ce faisant, ils assurent également l'augmentation des coûts d'opération de l'hôpital.

Depuis plus de 15 ans, Stiell et ses collègues ont mené des études uniques et exceptionnelles pour évaluer et affiner les règles qui déterminent les protocoles des salles d'urgence. Ces travaux ont conduit à des changements majeurs dans la façon dont ces départements de soins de santé critiques s'acquittent de leur tâche. Ces changements sont maintenant connus dans le domaine comme étant les « règles d'Ottawa ». Ils s'appliquent à des cas tels que la radiographie de hanches, de genoux et de colonnes vertébrales blessés ou la réalisation d'examens de tomographie informatisée ayant pour but d'évaluer des blessures à la tête.

Stiell a également agi à titre de chercheur principal dans le cadre d'essais multi-centres, et ce, sur une période de dix ans. L'objectif était d'étudier l'impact des soins paramédicaux sur quelques 34 000 patients souffrant d'arrêt cardiaque, de douleurs à la poitrine, de détresse respiratoire et de traumatismes majeurs. Cette étude, intitulée « Ontario Prehospital Advanced Life Support Study », s'effectua entre 1994 et 2004 et permit de découvrir des liens importants dans la chaîne de survie du patient. Elle démontra le rôle vital de mesures telles qu'une défibrillation rapide et une réanimation cardio-respiratoire effectuée par les personnes présentes sur les lieux.

Stiell figurait en 2003 parmi les chefs de file responsables de la création du Département de médecine d'urgence de l'Université d'Ottawa. Il est actuellement le président de ce département. Il considère ce projet comme un important pas en avant pour cette discipline relativement nouvelle; grâce à lui, une perspective académique est finalement apportée à l'un des aspects les plus connus et familiers de la médecine moderne.

Récompenses et réalisations

  • Prix du chercheur principal, Society for Academic Emergency Medicine
  • Prix du chercheur de carrière docteur J. David Grimes, Institut de recherche en santé d'Ottawa
  • Ordre de la Fédération internationale de médecine d'urgence
  • Chercheur émérite, Instituts de recherche en santé du Canada
  • Membre, Institute of Medicine, National Academy of Sciences
  • Professeur éminent
  • Prix du mentorat de la faculté, Faculté de médecine, Université d'Ottawa
Haut de page