Paru aux Presses de l'Université d'Ottawa

 Ce que la rivière nous procurait

Ce que la rivière nous procurait

Archéologie et histoire du réservoir de l’Eastmain-1

Sous la direction de Pierre Bibeau, David Denton et André Burroughs
Une coédition avec le Musée canadien de l’histoire

En 2003, deux équipes de chercheurs ont entrepris un travail d’inventaire et de fouilles archéologiques monumental aux abords de la rivière Eastmain, dans le Nord québécois. Elles disposaient de trois courtes saisons estivales pour y mener des études avant que la construction de la centrale hydroélectrique Eastmain-1 crée un réservoir de 603 kilomètres carrés sur le territoire d’Eeyou Istchee, nom donné à cette région par les Cris de la Baie James.

L’objectif était de déceler et de préserver les histoires anciennes de la rivière. Le résultat : une mise au jour de 158 sites révélant 5 000 ans d’occupation humaine.

Dans ce livre abondamment illustré, 18 collaborateurs présentent leurs découvertes selon trois thématiques : le milieu naturel, l’histoire culturelle et la culture matérielle. En plus de déterrer les vestiges d’anciennes communautés, les chercheurs ont recueilli de nombreux témoignages de familles habitant ce territoire depuis des générations. Un travail prodigieux qui a sauvé des eaux un volet important du patrimoine historique amérindien.

Haut de page