Terminologie

Le chercheur principal est un chercheur ou une chercheuse (généralement un membre du corps professoral) en charge d'une activité de recherche. Ce dernier ou cette dernière a la responsabilité de voir à l'administration globale du projet, ce qui inclut la bonne conduite de la recherche, la gestion financière, la gestion des ressources humaines et plusieurs autres aspects.

Un co-chercheur est un membre d’un groupe de recherche qui demande du financement. Il offre une expertise et un support constant au projet. Il est essentiel  au succès de la recherche et a accès aux fonds de recherche.

Un collaborateur est un chercheur d’un autre secteur pouvant être formellement associé à une équipe de recherche qui demande du financement, mais qui n’aura pas accès aux fonds octroyés. 

Un responsable du développement de la recherche supporte les chercheurs à l’aide de stratégies concernant la rédaction d’une demande de financement, les opportunités de financement, les partenariats, la communication des résultats de recherche et autres activités.

Une subvention de recherche est une somme d'argent allouée dans le but d'encourager la recherche ou toute autre étude faite à l'Université. Ces fonds serviront exclusivement à l'avancement de la recherche. Les subventions sont généralement des fonds distribués par des conseils fédéraux ou autres agences à but non lucratif qui sont déposés en fidéicommis à l'Université pour le chercheur. Le Règlement 48 expose les dispositions relatives aux subventions, aux contrats de recherche et aux contrats de service qu'administre l'Université d'Ottawa.

Un contrat de recherche est une entente formelle entre l'Université et un bailleur de fonds afin d'appuyer des activités de recherche selon des termes et conditions définis. Un contrat détermine généralement le type de travail qui devra être effectué, l'intervalle de temps sur lequel s'étendra ce travail, la confidentialité, les droits de propriété, l'exploitation commerciale, les droits en matière de brevets, etc.

Un compte de dépenses identifie de façon unique chaque type de transaction effectuée dans un centre de responsabilité. Des numéros de comptes individuels existent pour les items tels que les salaires, l’équipement, le matériel, les fournitures, les voyages, etc.

Un FOAP est un compte identifiable par un numéro unique assigné à chaque projet par le Service de gestion de la recherche. Toutes les dépenses d’un projet de recherche sont chargées aux comptes de dépenses à l’intérieur du centre de responsabilité.

Les sources de financement externe sont des opportunités de financement à l’extérieur de l’Université d’Ottawa qui sont offertes aux chercheurs.

Les sources de financement interne sont des opportunités de financement proposées par différentes organisations à l’intérieur de l’Université d’Ottawa qui sont offertes aux chercheurs.

Les frais généraux sont reliés aux coûts indirects associés à la conduite d’un projet de recherche, tel que le chauffage, l’électricité, le support administratif, etc. et sont généralement applicables aux contrats de recherche.

La conformité de la recherche correspond aux responsabilités du chercheur dans la bonne conduite de la recherche, notamment en ce qui concerne l’éthique, les soins animaliers, la biosécurité et le matériel biologique dangereux.

Une agence subventionnaire est l’organisation ou l’agence qui offre du financement à un chercheur pour un projet de recherche.

Le formulaire RE est un formulaire interne de l’Université nécessaire pour toute subvention ou tout contrat de recherche. Ce formulaire est obligatoire pour tous les projets de recherche et est construit de façon à ce que les bureaux de recherche de l’Université d’Ottawa soit au courant du besoin de certification ou tout autre besoin pour l’accomplissement du projet. La signature de ce formulaire confirme au SGR l’approbation de la faculté.

Les trois organismes sont l’Institut de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) ainsi que le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Ils représentent une source majeure de financement externe.

Haut de page