Des chercheurs en droit, en technologie et en sciences sociales reçoivent des subventions de partenariat de plusieurs millions de dollars

Publié le mardi 15 septembre 2015

OTTAWA, le 14 septembre 2015 — Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) a accordé de prestigieuses subventions de partenariat totalisant plusieurs millions de dollars à deux équipes de professeurs du Centre de recherche en droit, technologie et société. Ce financement vise à appuyer leurs travaux de recherche qui portent respectivement sur les expériences en ligne des jeunes et sur les conflits surgissant entre les systèmes de propriété intellectuelle et l’accès à la connaissance en Afrique.

Les subventions de partenariat du CRSH ont une valeur d’environ 2,5 millions de dollars, répartis sur sept ans. Elles ont pour but de soutenir des partenariats entre les chercheurs universitaires, les entreprises, les organisations locales et communautaires, entre autres, afin d’approfondir les connaissances sur d’importantes questions d’ordre intellectuel, social, économique et culturel.

Les professeures Valerie Steeves (Faculté des sciences sociales) et Jane Bailey (Faculté de droit, Section de common law) ont reçu un financement pour leur projet intitulé « The eQuality Project », qui rassemble plusieurs intervenants provenant de la société civile, du secteur de l’éducation et du gouvernement, et qui souhaitent ensemble étudier l’expérience que font les jeunes du cyberespace. Leur approche novatrice porte un regard égalitaire sur la vie privée, le ciblage des comportements en ligne et la cyberintimidation, afin d’étudier en profondeur les effets corrélationnels du commerce électronique sur les jeunes. Le modèle économique sur lequel se fonde le commerce électronique, c’est-à-dire la divulgation de renseignements en échange de services, mène les jeunes à dévoiler des téraoctets de données (souvent à leur insu) alors qu’ils vaquent à leurs activités quotidiennes. Ces données sont utilisées à de multiples fins, notamment pour des pratiques de marketing comportemental qui forment les attitudes et influencent le comportement, ou encore pour le profilage, qui peut également renforcer les stéréotypes véhiculés par la culture courante et donner lieu à des occasions de discrimination et de cyberintimidation.

Jeremy de Beer et Chidi Oguamanam, tous deux professeurs à la Section de common law, ont reçu une subvention qui leur donnera l’occasion d’élargir l’Open African Innovation Research Network (réseau ouvert de recherche et d’innovation en Afrique, aussi appelé « Open AIR »). En collaboration avec leurs partenaires situés en Afrique, ils cherchent à dénouer les tensions qui découlent des conflits entre la propriété intellectuelle et l’accès à la connaissance, à tisser des liens entre le Canada et les économies à plus forte croissance dans le monde, et à former de nouveaux chercheurs dotés d’une perspective et d’expériences internationales exceptionnelles. En collaboration avec des intervenants provenant de 14 pays africains, issus de tous les paliers du gouvernement, de la société civile et du secteur privé, ils cherchent à répondre à deux grandes questions de recherche : d’abord, comment le concept d’innovation ouverte collaborative peut-il aider des entreprises à croître et à profiter des nouvelles possibilités qu’offre une économie mondiale fondée sur le savoir? Les réponses à ces questions faciliteront la réalisation de projets d’innovation dont les retombées profiteront à un plus grand nombre de personnes, aussi bien dans les pays industrialisés que dans ceux en développement.

En 2014, 24 projets avaient été sélectionnés lors d’un processus hautement concurrentiel, dont près de la moitié ont été retenus. Deux de ces projets sont issus du même centre de recherche au sein de l’Université d’Ottawa : voilà non seulement une réussite digne d’être soulignée, mais aussi la preuve que le Centre en droit, technologie et société joue bel et bien un rôle de premier plan dans son domaine.

Personne-ressource pour les médias

Danika Gagnon
Agente des relations médias
Université d’Ottawa
Bureau : 613-562-5800 poste 2981
Cell. : 613-863-7221
danika.gagnon@uOttawa.ca

Haut de page