Fonds de démarrage pour d’importants projets internationaux de recherche à l’Université d’Ottawa

Publié le mardi 18 septembre 2012

OTTAWA, le 18 septembre 2012 — La recherche internationale à l’Université d’Ottawa est en pleine effervescence grâce au nouveau Programme d’accélération de la recherche internationale, qui réunit d’éminents scientifiques et chercheurs d’ici et d’ailleurs pour nouer des collaborations exceptionnelles. Les fonds de démarrage sont octroyés par le Cabinet de la vice-rectrice à la recherche.

Ce programme géré par le Bureau de la recherche internationale vise à favoriser le rapprochement de chercheurs de l'Université d'Ottawa et de leurs partenaires d'autres pays pour faire avancer des projets novateurs. Ces projets de recherche biennaux viendront aussi enrichir l'expérience des étudiants diplômés sur le campus. Le but est d’aboutir à des partenariats à long terme qui se poursuivent au-delà de la durée du programme.

Projets retenus pour l’année 2012-2013

Graphene-supported bi-metallic PdNi and PtNi nanoparticles for efficient ethanol electro-oxidation in alkaline media
Elena Baranova,du Département de génie chimique et biologique, en collaboration avec l’Université Chang Gung, à Taiwan

Patterns of governing religion
Lori Beaman, du Département d'études anciennes et de sciences des religions, en collaboration avec l’Institut Max-Planck d’anthropologie sociale, en Allemagne

THz waves generated by optical mixing in plasmonic nano-antenna arrays on semiconductors
Pierre Berini,de l’École de science informatique et de génie électrique, en collaboration avec l’Université Duisburg-Essen, en Allemagne

Project on gut microbiota and diabetes in humans
Daniel Figeys, du Département de biochimie, de microbiologie et d’immunologie, en collaboration avec l’Université Jiao-tong de Shanghai, en Chine

Marine mineral resources and metals in the ocean
Mark Hannington, du Département des sciences de la Terre, en collaboration avec GEOMAR | Centre Helmholtz pour la recherche océanique à Kiel, en Allemagne

Legal pluralism in comparative perspective: Mainland China, Taiwan and Canada
Scott Simon, du Département de sociologie et d’anthropologie, Errol Mendes, de la Faculté de droit, et André Laliberté, de l’École d’études politiques, en collaboration avec la Faculté de droit de l’Université de Pékin, en Chine, et l’Université Soochow, à Taiwan

Developmental and neuroendocrine roles of the new hormone secretoneurin
Vance Trudeau, du Département de biologie, en collaboration avec l’Académie chinoise des sciences, en Chine

Les directives du programme pour 2013-2014 sont accessibles sur le site Web du Bureau de la recherche internationale. Les membres intéressés du corps professoral de l’Université d’Ottawa sont invités à entamer le dialogue avec d’éventuels partenaires.

L’Université d’Ottawa soutient activement la recherche de pointe et favorise le développement des connaissances basé sur une approche interdisciplinaire. Son engagement envers l’excellence attire les chercheurs les plus prometteurs du Canada et du monde entier. L’Université d’Ottawa contribue grandement au développement économique de la région de la capitale nationale.

INFORMATIONS:
Bureau de la recherche internationale
Tél.:(613) 562-5397
bri@uOttawa.ca

Haut de page