L’Université d’Ottawa accueille le congrès savant le plus important au Canada : Les chercheurs se pencheront sur « Le Capital des idées » d’importance à la vie au Canada

Publié le mercredi 27 mai 2015

Photo de deux étudiantes qui discutent au congrès

OTTAWA, le 25 mai 2015 — Plus de 8000 universitaires, chercheurs et autres intervenants se réuniront à l’Université d’Ottawa du 30 mai au 5 juin pour participer au 84e Congrès des sciences humaines. Organisé par la Fédération des sciences humaines, le Congrès 2015 est la rencontre interdisciplinaire la plus importante au Canada, réunissant à la fois des spécialistes, des étudiants et des décideurs de toute une gamme de disciplines, dont la science politique, la littérature, la sociologie et l’éducation.

Le thème du Congrès 2015, « Le Capital des idées », porte sur la capacité des idées à captiver le cœur et l’esprit, rassembler les gens, déclencher discussions et débats, faire avancer la connaissance et conduire à des découvertes.

« Les idées représentent une monnaie d’échange inestimable qui a la capacité de changer nos vies, notre monde », a affirmé Ruby Heap, responsable universitaire du Congrès 2015 et vice-rectrice associée à la recherche de l’Université d’Ottawa. « Le thème se rapporte aussi à l’emplacement de l’Université au sein de la capitale nationale. Siège du gouvernement du Canada, de nombreux organismes nationaux et internationaux, Ottawa jouit d’un milieu unique où convergent des gens et des idées venant des quatre coins du monde. Cette convergence favorise une riche diversité de perspectives de recherche. »

Le Congrès comprend sept jours de rencontres, de débats d’experts, d’allocutions et de plus 5400 communications présentées à plus de 2400 événements. En plus des colloques savants, de nombreuses tables rondes, présentations et activités culturelles ouvertes au public auront lieu gratuitement.

« Les sciences humaines nous aident à comprendre notre société et à nous comprendre nous-mêmes. Cette compréhension est essentielle pour nous aider à relever d’importants défis et à mettre à profit notre plein potentiel pour assurer à tous un meilleur avenir », a déclaré Stephen Toope, président de la Fédération des sciences humaines. « Le Congrès par sa nature même souscrit entièrement à l’esprit d’apprentissage et de partage qui l’anime et s’en trouve ainsi renforcé. »

« C’est avec fierté que l’Université d’Ottawa accueille le Congrès 2015, a déclaré Allan Rock, recteur et vice-chancelier de l’Université. « Ce regroupement des meilleurs esprits au pays promet de susciter des échanges éclairés sur les liens entre la recherche, la société et la politique publique, et d’exploiter le pouvoir incomparable des idées. »

Voir grand

La série de conférences Voir grand présente des recherches, des idées et des solutions progressistes aux questions cruciales de notre temps. Au programme cette année :

Juge Murray Sinclair — Que faire de l’héritage des pensionnats autochtones? (en anglais) (30 mai à 12 h 15)

Joseph Yvon Thériault, FRSC — Qu’est devenue l’Amérique française? (31 mai à 12 h 15)

Monique Proulx — Extrêmement vaste et incroyablement près : Le territoire intérieur de Montréal (1er juin à 12 h 15)

Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada — Innovation en éducation (1er juin à 14 h)

Azar Nafisi — Les sciences humaines et le futur des démocraties (en anglais) (2 juin à 12 h 15)

Thomas Faist et Irene Bloemraad — Intégration et citoyenneté en Amérique du Nord et en Europe : des chemins différents, une destination identique? (en anglais) (3 juin à 12 h 15)

Jean Leclair — Penser le Canada dans un univers désenchanté (4 juin à 12 h 15)

 

À propos du Congrès des sciences humaines


Organisé par la Fédération des sciences humaines, le Congrès est la plus vaste conférence interdisciplinaire au Canada et une des plus importantes dans le monde. Parvenu à sa 84e année, le Congrès réunit 75 associations universitaires qui représentent un vaste éventail de disciplines dans le domaine des sciences humaines, y compris la littérature, l’histoire, l’art dramatique, les études cinématographiques, les sciences de l’éducation, la musique, la sociologie, la géographie, le travail social et beaucoup d’autres champs de recherche. Le Congrès 2015 est accueilli par l’Université d’Ottawa. Pour de plus amples renseignements, allez à www.congres2015.ca.

À propos de la Fédération des sciences humaines


La Fédération des sciences humaines œuvre à la mise en valeur de la recherche et du partage des connaissances en sciences humaines pour une société libre et démocratique. Lancée sous sa forme initiale en 1940, la Fédération regroupe aujourd’hui plus de 160 universités, institutions et sociétés savantes représentant 85 000 chercheurs, membres du corps enseignant et étudiants au Canada. Elle organise le plus grand rassemblement d’universitaires au Canada à l’occasion du Congrès des sciences humaines, qui attire plus de 8 000 personnes chaque année. Pour plus de renseignements au sujet de la Fédération, visitez www.idees-ideas.ca.

À propos de l’Université d’Ottawa : un carrefour des cultures et des idées


L’Université d’Ottawa compte plus de 50 000 étudiants, professeurs et employés administratifs qui vivent, travaillent et étudient en français et en anglais. Notre campus est un véritable carrefour des cultures et des idées, où les esprits audacieux se rassemblent pour faire naître des idées transformatrices. Nous sommes l’une des 10 meilleures universités de recherche du Canada; nos professeurs et chercheurs explorent de nouvelles façons de relever les défis d’aujourd’hui. Nous sommes l’un des rares établissements canadiens à figurer au classement des 200 meilleures universités au monde. Nous attirons d’éminents penseurs et accueillons des perspectives diverses émanant du monde entier.

Haut de page