Le MDI2 de l’Université d’Ottawa, chef de file dans le secteur mondial de la recherche et du développement de dispositifs médicaux

Publié le mardi 1 mai 2012

OTTAWA, le 1 mai 2012 — Les technologies liées aux dispositifs médicaux mises au point par le Dr Tofy Mussivand, inventeur et chercheur de renommée mondiale,  et son équipe de l’Institut d’innovation des appareils médicaux de l’Université d’Ottawa (MDI2), ont placé le Canada à la fine pointe des percées scientifiques dans le domaine. 

Le MDI2 s’emploie actuellement à concevoir 24 technologies novatrices liées aux appareils médicaux. Au nombre de ses projets figurent un dispositif portatif d’extraction de l’ADN en instance de brevet constitué d’une micro-puce pouvant identifier l’ADN d’une personne à partir de son empreinte digitale en moins de quinze secondes, et un sélecteur électronique d’odeurs (Enose) qui pose un diagnostic non invasif au moyen de tests sanguins et salivaires utilisant des algorithmes faits sur mesure pour détecter des affections telles l’insuffisance cardiaque.

En alliant son savoir-faire en sciences, en gestion et en affaires, le Dr Mussivand, directeur de la Division des appareils cardiovasculaires de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (facultés de médecine et de génie), est déterminé à inverser la tendance actuelle, où le Canada est tributaire de l’importation d’appareils médicaux. « Les dispositifs médicaux sont essentiels à la prévention, au diagnostic et au traitement des maladies — ils facilitent la prestation de soins de santé de premier ordre aux Canadiens », affirme le Dr Mussivand. Le MDI2 offre à ses étudiants comme aux boursiers plusieurs programmes qui concernent les dispositifs médicaux et qui sont liés entre eux dans l’espoir de former la prochaine génération de professionnels canadiens spécialisés en dispositifs médicaux. Les programmes sont regroupés en quatre grands secteurs : la formation et la recherche; la commercialisation de la technologie; les activités de service et la notoriété  du secteur; la consultation.

« Ce qui m’a amené à collaborer avec le professeur Mussivand, c’est la possibilité de travailler sur deux importants projets associés aux dispositifs médicaux, tels que le dispositif portatif d’extraction de l’ADN, qui peuvent tous deux contribuer à l’avancement de la science et du génie, en plus d’améliorer la compréhension du corps humain », a déclaré Leah Labib, étudiante en génie biomédical qui termine actuellement sa maîtrise au MDI2.

Le MDI2 travaille en collaboration élargie avec plus de 55 partenaires dans un réseau de recherche diversifié qui comprend des  hôpitaux, des universités, des industries, des gouvernements et d’autres organismes apparentés qui sont situés à Ottawa, ailleurs au Canada et dans le monde entier; ces partenariats ont placé le Dr Mussivand et le MDI2 à l’avant-garde de ces progrès considérables dans le secteur des dispositifs médicaux.

Pour un aperçu plus approfondi des recherches du professeur Mussivand, veuillez lire l’article « Conférer au Canada un rôle accru dans le secteur des appareils médicaux» dans le numéro juin 2011 de la revue Perspectives sur la recherche.

À propos de l’Université d’Ottawa
L’Université d’Ottawa soutient activement la recherche de pointe et favorise le développement des connaissances fondé sur une approche interdisciplinaire. Son engagement envers l’excellence attire les chercheurs les plus prometteurs du Canada et du monde entier. L’Université d’Ottawa contribue grandement au développement économique de la région de la capitale nationale.

Pour plus d'information

Néomie Duval
Agente des relations médias
Bureau : 613-562-5800 (2981)
Cellulaire : 613-863-7221
neomie.duval@uOttawa.ca

Haut de page