Plus de 1,4 M$ en subvention pour améliorer les soins aux enfants atteints de maladies rares

Publié le vendredi 2 mars 2012

OTTAWA, le 2 mars 2012 — Les Instituts canadiens de recherche en santé du Canada (IRSC) ont attribué une subvention de 1 490 492 $ à une équipe de chercheurs dirigée par Beth Potter et Pranesh Chakraborty, professeurs adjoints à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, pour appuyer un projet qui fera du Canada un chef de file dans les soins de santé fondés sur des faits avérés auprès d’enfants atteints de maladies rares, en particulier de maladies découlant d’erreurs innées du métabolisme.

Les erreurs innées du métabolisme sont à l’origine de plus de 400 maladies génétiques rares (prévalence à la naissance de 1:10 000 à 1:1 000 000) causées par des anomalies touchant une ou plusieurs voies métaboliques. Une maladie est qualifiée de rare si elle touche un petit nombre de personnes, en proportion de la population générale, c'est-à-dire moins d'une personne sur 2000. Ces maladies sont souvent chroniques et potentiellement mortelles. Les Drs Potter et Chakraborty exploreront des moyens novateurs de concevoir des soins de santé efficaces pour les enfants présentant des erreurs innées du métabolisme au Canada.

L’équipe prévoit créer un système d’information sans précédent dans lequel seront consignés les effets sur la santé des jeunes patients, les services de santé intervenus et les traitements reçus. Le système renfermera aussi les comptes rendus des enfants et de leurs parents relatant leur expérience des soins prodigués.

Les résultats de cette recherche permettront de formuler d’importantes recommandations pour améliorer l’expérience des patients qui reçoivent des soins, de même que leur état de santé.

La subvention s’inscrit dans le cadre d’une vaste initiative de recherche pancanadienne annoncée par le gouvernement du Canada. Celle-ci a pour objectif d’appliquer les résultats de la recherche en biologie fondamentale à la pratique et aux traitements médicaux dans le domaine des maladies rares. En tout, neuf projets de recherche seront financés, dont celui des Drs Potter et Chakraborty.

L’Université d’Ottawa, l’un des leaders de la recherche universitaire au Canada, vise à améliorer la santé de tous les Canadiens. Notre engagement envers l’excellence ainsi que notre approche interdisciplinaire en matière d’acquisition du savoir nous permettent d’attirer des personnes talentueuses de tout le Canada et des quatre coins du monde.

Pour plus de renseignements sur l’initiative de recherche pancanadienne, veuillez lire le communiqué diffusé par les IRSC.

Pour plus d'information

Néomie Duval
Agente, relations médias
Bureau : 613-562-5800 (2981)
Cellulaire : 613-863-7221

Haut de page