Le premier symposium sur la science de la lumière réunit de vieilles et de nouvelles idées

Publié le jeudi 15 novembre 2012

OTTAWA, le 15 novembre 2012 — L’Université d’Ottawa a accueilli plus de 140 physiciens, étudiants et représentants de l’industrie à la toute première édition du Symposium Schawlow-Townes sur la photonique, nommé en l’honneur de Charles H. Townes et de feu Arthur Schawlow, inventeurs du laser. Des experts de renommée mondiale, provenant de l’Allemagne, des États-Unis et du Canada y ont présenté les dernières percées en photonique.

Charles Townes, lauréat du Prix Nobel de physique, fut le conférencier d’honneur. L’événement a également marqué l’inauguration d’un partenariat de recherche entre l’Université et l’Institut Max-Planck des sciences de la lumière à Erlangen, en Allemagne.

Le symposium a été organisé par les professeurs de l’Université d’Ottawa Robert Boyd, titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur l’optique non linéaire quantique, et Paul Corkum, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en photonique de l’attoseconde (Conseil national de recherches du Canada).

Pour l’Université, ce premier symposium annuel représente un important jalon vers la concrétisation de l’objectif consistant à créer le plus grand centre de photonique au Canada.

Charles Townes
Membres de l'Université d'Ottawa et du Max Planck Institute for the Science of Light

Pour plus d'information

Haut de page