De terre, de soleil et de lumière : ouverture du Complexe de recherche avancée

Publié le mardi 30 septembre 2014

OTTAWA, le 30 septembre 2014 — L’Université d’Ottawa inaugure officiellement aujourd’hui le Complexe de recherche avancée (CRA), une étape importante pour faire d’Ottawa l’épicentre géoscientifique du Canada et la capitale mondiale de la photonique.

Son impressionnant hall d’entrée en verre, qui donne sur la vivante avenue King Edward, permet aux passants de jeter un coup d’œil à l’intérieur de l’édifice d’une valeur de 70 millions de dollars (voir la vidéo). Le CRA réunira des chercheurs, des étudiants et des partenaires de disciplines variées afin de favoriser un plus grand échange de connaissances scientifiques. La nouvelle installation abritera des laboratoires spécialisés, un impressionnant spectromètre de masse par accélérateur et des planchers à l’épreuve des vibrations.

« L’ouverture du Complexe de recherche avancée contribuera pour beaucoup à réaliser notre objectif de devenir l’une des cinq plus importantes universités de recherche du Canada d’ici 2020 », a déclaré Allan Rock, recteur de l’Université d’Ottawa. « Nous sommes très reconnaissants envers les gouvernements du Canada et de l’Ontario pour leur appui. »

« Le gouvernement fédéral investit des sommes record en sciences et en technologie pour créer des emplois, renforcer l’économie et améliorer la qualité de vie des Canadiens », a affirmé Royal Galipeau, député d’Ottawa-Orléans, au nom de l’honorable Ed Holder, ministre d’État (Sciences et Technologie). « Grâce à la Fondation canadienne pour l’innovation, le gouvernement a appuyé le Complexe de recherche avancée afin de positionner Ottawa comme véritable moteur en photonique et en géosciences tout en renforçant le leadership de l’Université d’Ottawa en recherche et en innovation. »

Faire le pont entre la recherche fondamentale et le développement technologique
Le Complexe de recherche avancée aura des retombées importantes sur la région de la capitale nationale, en attirant des spécialistes de renom, en créant de véritables synergies avec des partenaires et d’autres universités, et en tissant des liens avec des innovateurs partout dans le monde. De plus, le CRA enrichira l’expérience des étudiants et étudiantes aux cycles supérieurs en leur donnant un accès sans précédent aux technologies de pointe, aux meilleurs laboratoires et à l’expertise internationale.

« Ces nouvelles installations aideront les équipes en photonique et en sciences de la Terre à développer de nouvelles technologies visant à améliorer notre vie au quotidien », a affirmé Mona Nemer, vice-rectrice à la recherche de l’Université d’Ottawa. « Il pourrait en découler, par exemple, de meilleurs diagnostics médicaux, des télécommunications plus rapides, l’enfouissement sécuritaire des déchets nucléaires et le développement de l’énergie solaire, soit des solutions possibles aux défis du monde d’aujourd’hui. »

Spectromètre de masse par accélérateur unique au Canada
Pesant 44 tonnes, le nouveau spectromètre de masse par accélérateur (SMA) analysera la réalité un atome à la fois. D’une valeur de 10 M$, le SMA permettra aux chercheurs de réaliser les recherches environnementales les plus poussées et de trouver réponse à d’importantes questions dans le domaine des ressources naturelles, du climat et de la santé.

Conçu il y a plus de 30 ans, le spectromètre de masse par accélérateur est le seul du genre au Canada. L’installation permettra de former des technologues et des gestionnaires de laboratoire de partout en Amérique du Nord.

Le Complexe de recherche avancée a obtenu du financement du gouvernement du Canada, grâce à la Fondation canadienne pour l’innovation, et du gouvernement de l’Ontario par l’entremise du Fonds pour la recherche en Ontario.

« Très souvent, les grandes découvertes et innovations naissent de la réunion de personnes de disciplines totalement différentes. Des solutions nouvelles, et parfois inattendues, jaillissent naturellement du choc de leurs idées. Cette installation de pointe deviendra le catalyseur de collaborations extraordinaires », a déclaré Gilles Patry, président-directeur général de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). 

Pour découvrir les multiples façons que les chercheurs de calibre mondial pourront se servir des installations du CRA pour faire avancer la recherche, consultez le numéro spécial de Perspectives sur la recherche.

Personnes-ressources pour les médias :

Caroline Milliard
Gestionnaire, Relations avec les médias
Bureau : 613-562-5800 (3087)
Cell. : 613-240-0275
Caroline.Milliard@uOttawa.ca

Kina Leclair
Agente des relations médias
Bureau: 613-562-5800 (2529)
Cell: 613-762-2908
kleclair@uOttawa.ca

Haut de page