Chaires de recherche sur le monde francophone

Le programme des Chaires de recherche sur le monde francophone (CRMF) aspire à consolider la position de l’Université d’Ottawa comme chef de file dans le domaine de la recherche sur les francophonies ontariennes, canadiennes et internationales.

Le programme se veut l’une des plus importantes dynamos de la recherche sur la francophonie sur le campus, en Ontario français, au Canada et dans le monde. Il contribuera à consacrer l’Université d’Ottawa comme le leader incontestable des études portant sur les francophonies en Ontario, au Canada et comme l’une des institutions les plus importantes sur le plan de la recherche en français et sur les francophonies au monde.

    Le programme aura pour objectifs de/d’ : 

    • Poursuivre et approfondir la tradition d’excellence en recherche sur la francophonie de l’Université d’Ottawa, tant ontarienne, que canadienne et internationale ;
    • Faire rayonner les recherches sur la francophonie en lien aux axes prioritaires de développement de la recherche de l’Université ; 
    • Promouvoir l’interdisciplinarité en matière de recherche sur la francophonie ;
    • Favoriser l’éclosion et l’inclusion de nouveaux chercheurs et nouvelles chercheuses sur la francophonie d’ici et d’ailleurs, et ce, à tous les niveaux (étudiant-e-s M.A., Ph. D., Postdoc, Stagiaires, Chercheurs et Chercheuses, Professeurs et Professeures) ;
    • Assurer la visibilité interne et externe des activités et des recherches des Chaires, notamment par des efforts de mobilisation des connaissances.

    Les chaires de recherche seront réparties comme suit :

    • 3 chaires de recherche sur la francophonie ontarienne
    • 3 chaires de recherche sur la francophonie canadienne et des Amériques (hors Ontario)
    • 4 chaires de recherche sur la francophonie internationale
    • Chaire de recherche – Mobilité francophone

     

        Liste des titulaires

        Chaire Senghor de l’Université d’Ottawa

        Le Réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie (RICSF) a octroyé la première Chaire Senghor de l’Université d’Ottawa. Fort de ses 21 chaires qui lui assurent une présence en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe, le RICSF a pour vocation d’encourager des travaux de recherche indépendants et de faire progresser les connaissances sur la francophonie. De surcroît, il vise à stimuler la recherche dans le domaine et à animer un débat d’idées sur le monde francophone et son évolution, tout en favorisant la coopération entre partenaires francophones

        Liste des titulaires

        Haut de page