Chaire Mobilité francophone

Dans le cadre du programme des Chaires de recherche sur le monde francophone (CRMF), l’Université d’Ottawa a créé la Chaire Mobilité francophone qui appuie la venue de chercheuses ou de chercheurs internationaux souhaitant effectuer un séjour (de deux mois à un an) à l’Université d’Ottawa. La Chaire Mobilité francophone doit contribuer aux objectifs du programme, qui sont :

  1. Poursuivre et approfondir la tradition d’excellence de l’Université d’Ottawa en recherche sur la francophonie et sur les réalités du monde francophone, tant ontarienne que canadienne et internationale;
  2. Faire rayonner les travaux de recherche sur la francophonie en lien avec les axes prioritaires de développement de la recherche de l’Université; 
  3. Promouvoir l’interdisciplinarité en matière de recherche sur la francophonie et sur les réalités du monde francophone;
  4. Favoriser l’éclosion et l’inclusion de nouvelles chercheuses et de nouveaux chercheurs sur la francophonie d’ici et d’ailleurs, et ce, à tous les niveaux (étudiantes et étudiants à la maîtrise, au doctorat ou au postdoctorat, stagiaires, chercheuses, chercheurs et membres du corps professoral);
  5. Assurer la visibilité interne et externe des activités et des recherches des CRMF, notamment par des efforts de mobilisation des connaissances, en travaillant en étroite collaboration avec le Collège des chaires de recherche sur le monde francophone.

Appel de candidatures

Admissibilité

1. La Chaire Mobilité francophone sera attribuée en grande priorité à un ou des chercheurs internationaux (hors Canada), reconnus comme spécialistes de la francophonie dans différents domaines. Le programme n’impose aucune restriction en ce qui concerne la nationalité ou le pays de résidence des candidates et candidats. La Chaire Mobilité francophone ne sera pas attribuée à un membre du corps professoral de l’Université d’Ottawa. Le ou la titulaire recevra de l’appui du Collège des chaires et des Ressources humaines dans ses démarches pour l’obtention d’un permis de travail au Canada.

2. Le ou la candidat/e doit détenir un poste de professeur/e à temps plein dans une université ou dans une institution de recherche supérieure dûment accréditée.

3. La chaire mobilité ne finance aucun stage doctoral ou projet post-doctoral.

4. Seules les candidatures qui seront appuyées et présentées par un ou une professeur/e à temps plein de l’université d'Ottawa seront acceptées et évaluées.

Financement

Le ou la titulaire de la Chaire Mobilité francophone disposera d’une bourse d’un maximum de 40 000 $ CAN par année -  ou 3 333$ CAN par mois (à laquelle s’ajoutera un montant maximal de 10 000 $ CAN pour frais de déplacement). L’utilisation des fonds est assujettie aux règles régissant l’admissibilité des frais de déplacement, telles qu’établies dans le Règlement 21 et Méthode 16-11 de l’Université d’Ottawa. Dans le cas où le ou la titulaire accepte une ou plusieurs charges d’enseignement, une compensation financière supplémentaire sera octroyée par la Faculté offrant ces charges, selon les règles en place.

1. Préparation du dossier de nomination

La demande doit être soumise par un des membres du corps professoral de l’Université d’Ottawa qui invite la chercheuse ou le chercheur. Tous les membres du corps professoral (à temps plein) sont invités à proposer des dossiers de candidature de chercheurs de la francophonie. Le dossier de candidature doit inclure les documents suivants :

  • Une lettre de mise en candidature, signée par la professeure ou le professeur qui présente le dossier, décrivant les raisons motivant l’invitation de cette chercheuse ou de ce chercheur, ainsi que les retombées attendues tant sur les activités de recherche de l’unité que sur la formation des étudiants;
  • Une description détaillée des intérêts de recherche de la chercheuse ou du chercheur invité(e), de son implication dans des projets ou des réseaux de recherche, et de sa complémentarité avec l’expertise actuelle de la recherche sur la francophonie à l’Université d’Ottawa;
  • Une description des activités prévues pendant le séjour à l’Université d’Ottawa;
  • Le curriculum vitæ de la chercheuse ou du chercheur invité(e);
  • Deux lettres de recommandation (lorsque exigées par le vice-rectorat à la recherche et le Collège des chaires).
2. Soumission du dossier de nomination

Le dossier de candidature doit être soumis par courriel à innovation@uottawa.ca avant le 29 mai 2020.

3. Dates importantes
  • Appel de candidatures : 18 février 2020
  • Nouvelle date limite de soumission des dossiers : 31 août 2020
  • Date à laquelle le séjour peut commencer : À déterminer
  • Date à laquelle le séjour doit se terminer : À déterminer
4. Processus de sélection

Le recrutement des titulaires de la Chaire Mobilité francophone sera assuré par le vice-rectorat à la recherche et le Collège des chaires, en collaboration avec le Comité directeur du programme des CRMF, selon les critères d’évaluation suivants :

  • Excellence du dossier de recherche (p. ex., publications, citations, monographies, impact des recherches, reconnaissance internationale);
  • Impact sur le développement de nouvelles collaborations (p. ex, publications conjointes, octroi de fonds externes);
  • Retombées prévues sur la formation étudiante et les activités de recherche;
  • Complémentarité/synergie entre les champs de recherche de la chercheuse ou du chercheur invité(e) et ceux de la personne qui présente la demande;
  • Recours à des approches multidisciplinaires pour répondre à des questions de recherche;
  • Alignement avec les axes stratégiques de recherche du CVRR et les priorités du programme des CRMF;
  • Justification du budget et lettres d’appui pour tout soutien fourni par d’autres sources.
5. Exigences en lien avec le séjour à l’Université d’Ottawa
  • Le séjour doit durer au moins deux (2) mois, sans excéder une année. Le séjour ne peut être divisé en deux ou plusieurs visites.
  • Le titulaire devra habiter la région de la capitale nationale (Ottawa-Gatineau) au cours de son mandat, et sa présence sur le campus au courant de l’année universitaire est une exigence.
  • En plus de poursuivre des activités de recherche, le ou la titulaire pourrait être invité(e) à offrir un ou des cours et séminaires sur des enjeux ou problèmes liés au monde francophone, selon le point de vue des différentes aires culturelles et selon divers domaines disciplinaires, tel que précisé dans les lignes directrices du programme des Chaires de recherche sur le monde francophone.
  • Le ou la titulaire sera rattaché au Collège des chaires de recherche sur le monde francophone

Il est attendu que la chercheuse ou le chercheur invité(e) joue un rôle intellectuel d’envergure au sein du Collège des chaires et de la communauté de chercheuses et chercheurs, qui permette de renforcer l’enseignement ou de défricher de nouveaux champs d’études, et de consolider les réseaux de recherche.

6. Contacts
Vice-rectorat à la recherche :
  • Martine Lagacé, vice-rectrice associée, Promotion et développement de la recherche : vrapdr_avprpd@uottawa.ca
  • Céline Marie, conseillère en matière de Chaires de recherche, vice-rectorat à la recherche : cmarie@uottawa.ca
Collège des Chaires de recherche sur le monde francophone :
  • E.-Martin Meunier, directeur du Collège des chaires, professeur et titulaire d’une Chaire de recherche sur le monde francophone : mmeunier@uottawa.ca
Haut de page