Éducation et recherche dans la Francophonie canadienne : l’Université d’Ottawa présente un mémoire auprès du gouvernement du Québec

Publié le mercredi 16 juin 2021

Une vue aérienne du campus de l'Université d'Ottawa et du canal Rideau

L’Université d’Ottawa a présenté un mémoire intitulé L’Université d’Ottawa : une institution de formation et de recherche en français et un partenaire pour le Québec (PDF, 293 Ko) dans le cadre du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, organisé conjointement par le gouvernement du Québec et la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).

Par ce mémoire, l’Université d’Ottawa identifie trois chantiers d’importance afin de resserrer les liens entre le Québec et les établissements d’enseignement supérieur de la francophonie canadienne. D’abord, viser la pérennité : le gouvernement québécois est invité à officialiser les collaborations existantes entre les chercheurs québécois et les chercheurs de la francophonie canadienne, dont ceux de l‘Université d’Ottawa, afin d’offrir un meilleur encadrement et soutien à ces échanges. Ensuite, créer un Consortium de la recherche en francophonie avec l’appui du gouvernement québécois pour renforcer la coordination des forces vives de la recherche. Finalement, diversifier les offres de financement de la recherche en français et sur la francophonie : l’Université incite le gouvernement québécois à revoir et idéalement à augmenter son financement pour les chercheurs de la francophonie canadienne, afin de soutenir les partenariats, les échanges et la mobilisation des connaissances en francophonie.

L’ensemble de ces réflexions sur les questions d’éducation post-secondaire, de formation et de recherche francophone visent à resserrer les liens entre le Québec et la communauté de l’Université d’Ottawa. Le mémoire présenté rappelle aussi le rôle joué par l’Université comme institution phare en matière d’éducation et de recherche au sein de la francophonie canadienne et insiste également sur les missions et les défis communs qui l’unissent à la société québécoise.

L’objectif est de favoriser l’épanouissement professionnel et culturel des francophones, la promotion de la langue française au Québec et au Canada et la vitalité des communautés francophones en Ontario et partout au Canada.

Le mémoire a été rédigé conjointement par le Cabinet du vice-recteur à la recherche, le Cabinet du vice-recteur, International et Francophonie et le Collège des chaires de recherche sur le monde francophone. Il sera rendu public en lien avec les consultations du gouvernement du Québec en vue du renouvellement de sa Politique en matière de francophonie canadienne qui se tient du 12 au 17 juin 2021. Ce rendez-vous rassemble des centaines de leaders de toute la francophonie canadienne.

Haut de page