Mot du recteur et vice-recteur

Jacques Frémont
Jacques Frémont
Recteur et vice-chancelier

La voie de la transformation

L’Université d’Ottawa est l’une des dix premières universités de recherche du Canada, la plus grande université bilingue (français-anglais) du monde et un centre dynamique, où s’épanouissent esprit de communauté et collaboration. Innovation, créativité, excellence universitaire, bilinguisme : la population étudiante, le corps professoral et le personnel s’efforcent d’apporter leur pierre à l’édifice du monde.

En tant que recteur, je partage cette ambition. Je sais que pour prospérer dans l’économie actuelle du savoir, nous devons nous positionner et relever les défis qui se présenteront au cours de la prochaine décennie. À une époque de changements technologiques et sociaux constants, la population étudiante et le corps professoral attendent de nous que nous fassions preuve de souplesse. Ils exigent que nous saisissions toutes les occasions de découvrir, de créer et de partager ce savoir. Ils nous demandent d’être à l’avant-garde des grands enjeux scientifiques et sociaux afin que l’Université reste pertinente, dans une société de plus en plus complexe et interconnectée.

Mobiliser le milieu de la recherche de l’Université d’Ottawa pour forger les nouvelles frontières de la découverte est en effet l’une des stratégies qui sous-tendent Transformation 2030, le nouveau cadre qui nous guidera dans la réponse à adopter face à ces impératifs. Transformation 2030 nous aidera à édifier l’université de demain, à tracer la voie vers une plus grande résilience, à incarner notre potentiel collectif, alors que nous nourrissons l’étincelle créative et visualisons le monde de 2030.

Plus agile, plus interconnectée, plus influente, plus durable… l’Université d’Ottawa repense la mission, la nature de l’université au XXIe siècle et envisage l’avenir avec confiance, ambition et vision.


Sylvain Charbonneau
Sylvain Charbonneau
Vice-recteur à la recherche

Tracer les nouvelles frontières de la découverte

Sociétés justes, égalité des chances, santé et bien-être universels, technologie durable, prospérité socialement responsable : il ne s’agit pas là d’une illusion ou d’un vœu pieux. C’est le genre de monde que les équipes de recherche de l’Université d’Ottawa espèrent pouvoir bâtir.

Grâce à Transformation 2030, qui imprime une vision pour la prochaine décennie, l’Université d’Ottawa redéfinit la manière de faire avancer la découverte et l’innovation. Il en résulte quatre axes stratégiques de recherche, tous interconnectés : promouvoir des sociétés justes, favoriser santé et bien-être tout au long de la vie, façonner le monde numérique et créer un environnement durable (voir pages 2 et 3). L’objectif? S’attaquer à certains des défis les plus critiques de l’humanité, tout en poursuivant nos idéaux d’excellence, de pertinence et d’impact dans tout ce que nous faisons.

Nos esprits créatifs et scientifiques, qui forment des équipes diversifiées, interdisciplinaires et internationales, font déjà œuvre de pionniers dans ces domaines de recherche afin de résoudre nombre des problèmes vitaux avec lesquels notre monde en rapide évolution est aux prises. Le rythme du changement s’est fortement accéléré depuis le début de la pandémie de COVID-19 : on le voit, la collaboration internationale n’a jamais été aussi impérieuse.

Qu’il s’agisse de documenter les perspectives autochtones sur le bien-être, d’étudier les conséquences des réseaux sans fil basés sur l’IA ou de faire la lumière sur la responsabilité des entreprises et la lutte contre les changements climatiques, nos équipes de recherche incarnent l’équité, la diversité et l’inclusion nécessaires, favorisant ainsi des solutions créatives aux problèmes du XXIe siècle.

Dans ce numéro de Perspectives sur la recherche, nous vous présentons ces projets et d’autres initiatives tout aussi passionnantes qui propulsent la recherche vers l’avenir. Ils montrent, chacun à leur manière, que nous n’osons pas seulement imaginer un monde meilleur – nous osons le rendre réel.

Haut de page