Mobilisation des connaissances (MdC)

Mobilisation des connaissances à l'Université d'Ottawa

La mobilisation des connaissances (MdC) favorise et facilite l’utilisation de la recherche par les utilisateurs de connaissances (parties prenantes, décideurs, responsables des politiques, intervenants, membres de la communauté, patients, etc.) afin de les aider à prendre des décisions éclairées concernant les politiques, les programmes, les pratiques et les comportements. Elle comprend une grande variété d’activités menant à la production et l’utilisation des connaissances générées par la recherche, telles que les synthèses de connaissances, la dissémination et la cocréation par les chercheurs et les utilisateurs de connaissances (aussi connu sous le nom de MdC intégrée). Les échanges entre les chercheurs et les utilisateurs de connaissances pendant le processus de MdC peuvent varier en complexité et en intensité selon la nature de la recherche, les résultats et les besoins des utilisateurs de connaissances.

L’information suivante porte sur la mobilisation des connaissances dans les domaines liés aux sciences sociales, aux arts, aux sciences humaines et à la santé, et exclut la commercialisation.

Définitions des organismes subventionnaires fédéraux

Définitions et terminologie provenant du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) :

Mobilisation des connaissances : « L’échange et l’intégration réciproques et complémentaires de connaissances issues de la recherche parmi les chercheurs, les courtiers de connaissances et les utilisateurs des connaissances – tant dans le milieu universitaire qu’au-delà de celui-ci – de manière potentiellement avantageuse pour les utilisateurs et de manière à créer des impacts bénéfiques au Canada et à l’échelle internationale et, au bout du compte, qui a le potentiel de rehausser le profil, la portée et l’impact de la recherche en sciences humaines. » Source : CRSH - Définitions

« La mobilisation des connaissances est une expression générique qui englobe un large éventail d’activités liées à la production et à l’utilisation des résultats de la recherche, notamment : la synthèse, la diffusion, le transfert, les échanges de connaissances, [ainsi que] la création et la production conjointes par les chercheurs et les utilisateurs de connaissances. » Source : CRSH – Lignes directrices pour une mobilisation des connaissances efficaces

Définitions et terminologie des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) :

L’application de connaissances (AC) en fin de subvention : « L’AC en fin de subvention comprend des activités de dissémination et de communication typiques entreprises par la plupart des chercheurs […] comme les présentations aux conférences et les publications dans des revues évaluées par les pairs. [Elle] peut également donner lieu à des activités de dissémination plus intenses qui adaptent le message et le médium à un groupe précis, par exemple des informations sommaires s’adressant aux intervenants, un plus grand nombre d’approches interactives comme les séances d’éducation avec les patients, les praticiens et/ou les responsables des politiques, l’engagement des médias ou l’utilisation de courtiers du savoir. »

L’application des connaissances intégrée (AC intégrée) : Une approche dans laquelle « les intervenants ou les utilisateurs potentiels des connaissances issues de la recherche prennent part à l’ensemble du processus de recherche. En faisant l’AC intégrée, les chercheurs et les utilisateurs travaillant ensemble pour façonner le processus de recherche – en commençant par une collaboration pour établir les questions liées à la recherche, en déterminant la méthodologie, en participant à la collecte des données et au développement des outils, en interprétant les conclusions et en contribuant à diffuser les résultats de la recherche. Cette approche, que certains appellent également recherche coopérative, recherche axée sur l’action et coproduction de connaissances, devrait mener à des conclusions au niveau de la recherche qui sont plus susceptibles d’être pertinentes pour les utilisateurs et d’être utilisées par ceux-ci. »

Les avantages
  • Élargit l’accès à l’information disponible et donne les moyens de l’utiliser stratégiquement pour résoudre des problèmes;
  • Favorise la création de liens entre les personnes;
  • Facilite le réseautage, les échanges et le partage des connaissances et des savoir-faire;
  • Favorise la sensibilisation et permet la mobilisation des chercheurs et des utilisateurs des connaissances vers un but commun;
  • Fait le pont entre les connaissances et la pratique tout en permettant une évolution plus rapide vers de meilleures pratiques, politiques, interventions ou de meilleurs services;
  • Permet un changement efficace et durable;
  • Maximise les impacts de la recherche;
  • Maximise le rendement des investissements sur le plan économique, culturel, de la santé et de la société.

Références

Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescent

Les activités

Considérations : Combiner des activités de MdC telles que la dissémination des connaissances, l’échange de connaissances ou la cocréation est plus efficace que d’utiliser un seul type d’activité.

Exemples d’activités de MdC

Dissémination

  • Documents : études de cas, infolettre, matériel éducatif, notes, questions et réponses, manuel, article dans une revue, article de magazine, article de journal, communiqué de presse, matériel promotionnel, liste de référence, histoire à succès, rapport, résumé, synthèse des connaissances, livre, document de politique
  • Représentations/performances artistiques : films, pièces de théâtre, expositions, festivals
  • Outils : boîtes à outils, manuels, lignes directrices, bases de données
  • Média : blogue, infolettre électronique, podcast, présentation PowerPoint, vidéo, site Web, wiki, entrevue à la radio, entrevue à la télévision

Échange de connaissances

  • En personne : réunions, conférences, débats, forum, ateliers, dîner-causerie, panel, conférence de presse, présentation, symposium, formation
  • En ligne : webinaire, cours en ligne

Cocréation

  • Petits groupes interactifs
  • Programmes éducatifs de sensibilisation
  • Campagne médiatique de masse
  • Communautés de pratiques
  • Forum en ligne
  • Médias sociaux
  • Babillard de discussion en ligne
Soutien à l'Université d'Ottawa

Formations sur la mobilisation des connaissances

Planifier la mobilisation des connaissances

Mettre en œuvre vos activités de mobilisation des connaissances

Séances

Aucune séance d'information de planifié pour le moment.

Contact

Marie-Eve Girard

Téléphone: 613-562-5800 poste 2771

Courriel: Marie-Eve.Girard@uottawa.ca

Haut de page