Fonds de soutien à la recherche

En 2003, le gouvernement du Canada a mis en place le Programme des coûts indirects (PCI). Ce programme permanent permet aux établissements universitaires et collégiaux du Canada d’obtenir une subvention annuelle qui les aide à assumer une partie des coûts occultés ou ‘‘indirects’’ de la recherche, c’est‐à‐dire les dépenses administratives qui soutiennent la recherche sans pouvoir être imputées à des projets de recherche particuliers. En 2015, le programme a été renommé le Fonds de soutien à la recherche (FSR). Veuillez consulter le site web du Fonds de soutien à la recherche pour plus d’information sur le programme.

À l’Université d’Ottawa, le Fonds de soutien à la recherche est utilisé pour appuyer des activités comme l’entretien des installations de recherche, l’acquisition de fonds de bibliothèque, la promotion et le soutien aux services de transfert technologique, l’aide à la préparation et à la gestion de demandes de subvention, et l’aide technique à l’observation des exigences réglementaires.

Les coûts indirects et l’Université d’Ottawa

Le montant de la subvention octroyée à l’Université d’Ottawa repose sur la valeur des fonds versés aux chercheurs par les trois organismes subventionnaires fédéraux - les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) ‐ au cours des trois derniers exercices financiers pour lesquelles des données sont disponibles.

En 2021-2022, l’Université a reçu 14 149 748 $ du FSR. La subvention sert à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université. Une partie de cette somme est conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’aux établissements de recherche affiliés (voir ci-dessous). Les fonds sont répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme (voir le tableau 1).

Ces investissements ont contribué à :

  • À attirer et retenir des chercheurs et à leur fournir les ressources et infrastructure dont ils ont besoin pour réussir;
  • À appuyer le développement de la génération future de chercheurs; et
  • À attirer des fonds supplémentaires venant consolider l’environnement de recherche de l’Université

Hôpitaux affiliés de l’Université d’Ottawa/Instituts de recherche

  • Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
  • Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
  • Institut de recherche de la Fondation du Centre Hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario
  • Institut de recherche en santé mentale
  • Institut de recherche Bruyère
  • Institut du Savoir Montfort

2021-2022

Tableau 1:Répartition des fonds selon les catégories de dépenses prévues pour 2021-2022

Catégories de dépenses

Budget prévu

Distribution projetée
Installations de recherche 3 893 821 $ 27,5 %
Ressources de recherche 2 499 738 $ 17,7%
Gestion et administration de l’entreprise de recherche Universitaire 5 656 704 $ 40,0%
Exigences réglementaires et normes de certification 1 364 862 $ 9,6%
Propriété intellectuelle 734 623 $ 5,2%
Total des dépenses 14 149 748 $ 100%

Veuillez noter que l’Université a également reçu une somme 2 788 170 $ en subventions de projets supplémentaires.

2020-2021

En 2020-2021, l’Université d’Ottawa a reçu 14 172 128 $ du FSR. La subvention a a servi à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université.  Une partie de cette somme a été conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’au établissements de recherche affiliés. Les fonds ont été répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme (voir le tableau 2).

Tableau 2 : Répartition des fonds selon les catégories de dépenses pour 2020-2021

Catégories de dépenses

Budget

Distribution
Installations de recherche 3 863 896 $ 27,3%
Ressources de recherche 2 457 783 $ 17,3%
Gestion et administration de l’entreprise de recherche d’un établissement 5 806 538 $ 41,0%
Exigences réglementaires et accréditation 1 248 951 $ 8,8%
Propriété intellectuelle 794 960 $ 5,6%
Total 14 172 128 $ 100%

Veuillez noter que l’Université a également reçu une somme de 2 172 406 $ en subventions de projets supplémentaires.

Années précédentes

2019-2020

En 2019-2020, l’Université d’Ottawa a reçu 14 095 015 $ du FSR. La subvention a servi à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université.  Une partie de cette somme a été conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’au établissements de recherche affiliés. Les fonds ont été répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme

Ces investissements ont permis de couvrir les dépenses liées aux catégories suivantes :

  • Installations de recherche (3 878 759 $; 27,5 %);
  • Ressources de recherche (2 490 069 $; 17,7 %);
  • Gestion et administration (5 634 823 $; 40,0 %);
  • Exigences réglementaires et accréditation (1 359 582$ ; 9,6 %); et
  • Propriété intellectuelle (731 781 $; 5,2%).

Veuillez noter que l’Université a également reçu 1 781 149 $ en subventions de projets supplémentaires.

2018-2019

En 2018-2019, l’Université d’Ottawa a reçu 13 806 881 $ du FSR. La subvention a servi à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université.  Une partie de cette somme a été conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’au établissements de recherche affiliés. Les fonds ont été répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme.

Ces investissements ont permis de couvrir les dépenses liées aux catégories suivantes :

  • Installations de recherche (3 994 168 $; 28,9 %);
  • Ressources de recherche (2 495 846 $; 18,1 %);
  • Gestion et administration (5 313 825 $; 38,5 %);
  • Exigences réglementaires et accréditation (1 293 878$ ; 9,4 %); et
  • Propriété intellectuelle (709 164 $; 5,1%).

Veuillez noter que l’Université a également reçu 1 298 976 $ en subventions de projets supplémentaires.

2017-2018

En 2017-2018, l’Université d’Ottawa a reçu 13 810 308 $ du FSR. La subvention a servi à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université.  Une partie de cette somme a été conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’au établissements de recherche affiliés. Les fonds ont été répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme.

Ces investissements ont permis de couvrir les dépenses liées aux catégories suivantes :

  • Installations de recherche (4 559 546 $; 33,0 %);
  • Ressources de recherche (2 425 013 $; 17,5 %);
  • Gestion et administration (4 953 713 $; 35,9 %);
  • Exigences réglementaires et accréditation (1 224 780$ ; 8,9 %); et
  • Propriété intellectuelle (647 256 $; 4,7%).
2016-2017

En 2016-2017, l’Université d’Ottawa a reçu 13 875 309 $ du FSR. La subvention a servi à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université.  Une partie de cette somme a été conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’au établissements de recherche affiliés. Les fonds ont été répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme.

Ces investissements ont permis de couvrir les dépenses liées aux catégories suivantes :

  • Installations de recherche (4 504 721 $; 32,5 %);
  • Ressources de recherche (2 188 830 $; 15,8 %);
  • Gestion et administration (5 329 367 $; 38,4 %);
  • Exigences réglementaires et accréditation (1 253 110$ ; 9,0 %); et
  • Propriété intellectuelle (599 281 $; 4,3%).
2015-2016

En 2015-2016, l’Université d’Ottawa a reçu 12 648 659 $ du FSR. La subvention a servi à couvrir certains coûts indirects de la recherche au sein de l’Université.  Une partie de cette somme a été conservée de façon centralisée et distribuée aux facultés, aux hôpitaux ainsi qu’au établissements de recherche affiliés. Les fonds ont été répartis dans cinq catégories, telles que définies par le programme.

Ces investissements ont permis de couvrir les dépenses liées aux catégories suivantes :

  • Installations de recherche (3 987 445 $; 31,5 %);
  • Ressources de recherche (2 104 182 $; 16,6 %);
  • Gestion et administration (4 826 141 $; 38,2 %);
  • Exigences réglementaires et accréditation (1 238 039$ ; 9,8 %); et
  • Propriété intellectuelle (492 852 $; 3,9%).
Rapport des indicateurs de performance institutionnels

Objectifs de performance institutionnelle : L'Université d'Ottawa vise à soutenir et à maintenir l'entreprise de recherche, comme le montre le tableau ci-dessous, en complétant les subventions attribuées par le Fonds d'appui à la recherche avec les budgets opérationnels internes de l’établissement.

Pour l'année à venir (2021-2022), l’objectif de l'Université d'Ottawa est de minimiser les impacts négatifs résultant de la stagnation du financement provenant du Fonds d'appui à la recherche et de maintenir le niveau actuel des activités de recherche.

Indicateurs de performance institutionnels 2015-16 2016-17 2017-18 2018-19 2019-20 2020-21
Installations de recherche
Espace dévoué à la recherche en mètres carrés nets affectés (MCNA)1
109 119 108 618 111 348 117 302 122 962 123 650
Ressources de recherche
Nombre de souscriptions à des journaux électroniques tenues par l’institution
111 573 122 175 125 793 * * *
Gestion et administration de l’entreprise de recherche universitaire
Nombre de dossiers de recherche actifs
9 329 9 661 10 387 10 458 10 556 10 581
Exigences réglementaires et normes de certification
Nombre de certificats éthique pour les humains actifs
7 202 7 441 7 350 6 887 6 792 6 623
Exigences réglementaires et normes de certification
Protocoles et formation en soin animalier2
- - - - - -
Propriété intellectuelle
Nombre d’inventions divulguées 3
69 86 87 67 84 48

1 L’espace utilisé pour des fins de recherche en MCNA en mètres carrés. 1 mètre carré = 10,76 pieds carré

2 Le comité de protection des animaux évalue et approuve un peu plus de 500 protocoles d’utilisation d’animaux avec l’aide de la directrice de l’éthique de l’utilisation des animaux et de la conformité, de la coordonnatrice à la formation et aux communications et de la coordonnatrice de l’éthique animale, et avec l’aide d’une coordonnatrice de recherche pendant quelques mois en 2021. Les protocoles sont normalement évalués et approuvés dans un délai de 8 semaines sauf s’il manque certaines informations ou lorsque le volume de protocoles est particulièrement élevé à certains moments. Les années 2020-2021 ont posé quelques complications additionnelles avec la pandémie de Covid-19 et aussi avec une mise à jour majeure du logiciel Topaz pour les protocoles d’utilisation des animaux. Les retards accumulés sont en train d’être rattrapés pour que le travail soit à jour d’ici le début de 2022. Le matériel et les processus de formation continuent à être améliorés et sont bien adaptés aux différentes clientèles.

3 Comme l’Université a fermé ses portes en mars 2020, certains projets ont été mis en attente et ont donc causé des retards dans les divulgations. En raison des mesures de distanciation sociale pendant la pandémie de Covid-19, il n’y a pas eu de réunion en personnes avec les chercheurs ce qui a réduit le nombre de conversations de divulgation.

*En 2018-2019, la bibliothèque a mis en place une nouvelle interface avec une nouvelle méthode pour comptabiliser le nombre de journaux électroniques détenus à l’Université d’Ottawa. Par conséquent, le nombre de journaux électroniques actifs depuis 2018-2019 n’est pas comparable avec les années précédentes. Le nombre d'abonnements à des revues électroniques détenus par l'institution ne sera pas utilisé comme indicateur de performance pour les ressources en recherche.

 

Haut de page